Université Pierre et Marie Curie

Génétique

Introduction
Génes et génomes
Polymorphisme
Mutagenèse
Analyse fonctionnelle
Cartographie
Cartographie génétique des eucaryotes
Définitions
Ségrégations
Recombinaison et distance génétique
Cartographie physique
Applications
Biodiversite, évolution
Applications
Glossaire
Page d'accueilTable des matièresNiveau supérieurPage précédenteBas de la pagePage suivante

Recombinaison et distance génétique

 

 

Une première unité qui vient d'être utilisée est le % de recombinaison . On calcule une distance entre deux mutations en dénombrant les génomes recombinés et parentaux obtenus par meiose du diploide hétérozygote.

pic096.gifdistance entre a1 et b1 en % de recombinaison.

Par différents croisements entre simples mutants on a pu déterminer les distances suivantes entre différentes mutations qui affectent des gènes différents.

Da1,d1=20%
Db1,c1=19%
Db1,h1=27%
Dc1,h1=41%
Dd1,g1=30%
Df1,h1=32%

Tous les autres croisements ont indiqué l'indépendance pour chaque couple de mutations.

Peut-on ordonner ces différents marqueurs les uns par rapport aux autres?

On voit que d1 est lié à a1 et à g1 ; bien que a1 et g1 soient indépendants. Ils doivent donc être sur un même chromosome, ils constituent un groupe de liaison avec d1 entre a1 et g1. De la même manière b1, c1, f1 et h1 constituent un second groupe de liaison. Ces deux groupes sont indépendants l'un de l'autre.

Figure 6- 30. Les deux groupes de liaison indépendants.

On constate ainsi que deux mutations indépendantes peuvent être placées physiquement sur le même morceau d'ADN. et que cette liaison physique peut être mise en évidence si l'on dispose de suffisamment de marqueurs intermédiaires liés génétiquement les une aux autres. Il faut également constater que les distances en % de recombinaison ne sont pas additives :

Dc1,b1 + Db1,h1> Dc1,h1
19% + 27% > 41%

Cette différence est due aux recombinaisons (par CO) que l'on peut mettre en évidence dans les croisements c1 x b1 et b1 x h1 mais qui entre c1 et h1 passent inaperçus car ce sont des doubles CO qui peuvent donner 4 produits parentaux.

Figure 6- 31. Détection de 2 CO simultanés avec 3 mutations.

On a donc une autre unité, le centimorgan qui n'est égale au % de recombinaison que lorsque les mutations sont suffisamment proches pour que l'événement double CO soit négligeable. Ensuite, les distances en % de recombinaison sont toujours des sous évaluations de la distance génétique en cM

Centimorgan: Unité exprimant le pourcentage de recombinaison entre deux locus d'une même paire chromosomique lorsque ceux-ci sont assez proches pour que les événements 2 CO soient négligeables (un taux de recombinaison de 1% correspond à une distance de 1 cM)

Page d'accueilTable des matièresNiveau supérieurPage précédenteHaut de la pagePage suivante