Université Pierre et Marie Curie

Génétique

Introduction
Génes et génomes
Préparation de l’ADN à cloner
Les vecteurs
Ligation
Banque d’ADN génomique
Utilisation des fragments clonés
Les gènes
Définition
L’ADN copie
L’analyse des génomes
Recherche de gènes
Polymorphisme
Mutagenèse
Analyse fonctionnelle
Cartographie
Biodiversite, évolution
Applications
Glossaire
Page d'accueilTable des matièresNiveau supérieurPage précédenteBas de la pagePage suivante

Définition

 

Définition

La définition fonctionnelle donnée dans le premier chapitre suffit pour les procaryotes.

Néanmoins cette définition fonctionnelle n'est pas toujours suffisante en biologie moléculaire, en particulier lorsqu'il s'agit de gènes d'eucaryotes pluricellulaires. Ces gènes ont souvent leur région codante fragmentée en morceaux les exons, qui peuvent être relativement petits, séparés les uns des autres par des introns qui, eux sont souvent très grands. Les bornes entre intron et exon (qui ne respecte pas l'intégrité des codons) sont signalées aux enzymes chargées de l'excision des introns (épissage) par des signaux particuliers.

pic016.jpg

Figure 2-38.Un gène génomique eucaryote.

La figure 1-16 décrit le gène génomique de l'ovalbumine (sans les régions régulatrices qui peuvent aussi bien être siruées en 5' qu'en 3' et parfois loin du gène qu'elles régulent) composé d'introns (A, B, C, ....G) et d'exons (1, 2, 3....7), sur la seconde ligne est figuré l'ARN prémessager synthétisé à partir du gène et sur la dernière ligne l'ARNm tel qu'il est exporté dans le cytoplasme après épissage (et donc élimination des introns).

Page d'accueilTable des matièresNiveau supérieurPage précédenteHaut de la pagePage suivante