Université Pierre et Marie Curie

Génétique

Introduction
Génes et génomes
Polymorphisme
Mutagenèse
Sélection de mutants
Crible et repérage
Répartition
Mécanisme
Efficacité
Inactivation dun gène
Corrélation maladie héréditaire et gène muté
Analyse fonctionnelle
Cartographie
Biodiversite, évolution
Applications
Glossaire
Page d'accueilTable des matièresNiveau supérieurPage précédenteBas de la pagePage suivante

Mécanisme

 

 

On peut provoquer des mutations avec des agents mutagènes chimiques ou physiques. Deux mécanismes sont principalement mis en jeu.

Une base ayant une forme rare est intégrée lors de la réplication. Cette forme rare ne respecte pas les règles d'appariement et elle est mise en face d'une base dont elle n'est pas complémentaire. Un effet comparable est obtenu lorsque la synthèse d'ADN est faite en présence d'analogues qui sont incorporés à la place des bases normales (5 bromodésoxyuridine ou 2 azaguanine). Dans ces cas, la mutation se produit d'abord sur un brin et il faut un cycle de réplication supplémentaire pour que la moitié des molécules filles portent la mutation sur les deux brins. Des produits chimiques qui modifient les bases en place (agents alkylants, acide nitreux... ont également le même effet.

L'ADN subit un dommage et au moment de la réparation il y a une erreur. C'est le cas des rayons UV X gamma,etc. Chez les procaryotes et les eucaryotes unicellulaires il existe une enzyme, la photolyase, qui, activée par la lumière visible est capable de réparer ces dommages. La voie de réparation par excision qui peut causer des mutations est alors une alternative. Chez les eucaryotes pluricellulaires seule cette dernière voie subsiste. Dans ce cas, il n'y a pas besion d'un cycle supplémentaire de réplication pour obtenir une molécule d'ADN double brin mutante.

Tous ces agents mutagènes agissent sur les cellules en train de se développer, in vivo.

pic001.jpg

Figure 4- 8. Les 4 bases de l'ADN peuvent prendre une configuration rare qui induit des erreurs de copie.

pic002.jpg

Figure 4- 9. Action de l'analogue de la Thymine qui sous sa forme ionisée s'apparie avec G.

pic003.jpg

Figure 4- 10. Un analogue de l'Adénine qui sous sa forme rare s'apparie avec C.

pic004.gif

Figure 4- 11. Des substances chimiques provoquant des désaminations agissent sur l'ADN provoquant des mutations.

pic005.gif

Figure 4- 12. Lorsque la mutation est due à une forme rare qui viole les règles d'appariement, il faut deux réplications d'ADN pour que la mutation soit fixée.

pic006.jpg

Figure 4- 13. Action mutagène des UV.

 

 

Page d'accueilTable des matièresNiveau supérieurPage précédenteHaut de la pagePage suivante